Un nouveau branding pour les vignettes gaming de ma chaîne YouTube PYTAGUS TV

Rédigé par pytagus Aucun commentaire

Cela fait un sacré moment que je recherche un look intéressant et original pour les vignettes (miniature) de ma chaîne YouTube spécialement dans la catégorie gaming. Le but est simple, sortir du lot de ce qui se voit habituellement sur la plateforme, posséder une identité propre à la chaîne, bien séparer visuellement les vidéos de gaming par rapport aux autres catégories, éviter d’utiliser les habituels screenshoots des jeux…

L’objectif de cet article et de pouvoir échanger avec la communauté des lecteurs afin d’avoir un petit retour sur vos impressions. 

J’ai réussi à produire le résultat qui se trouve en entête de l'article.

La première idée fût d’utiliser le mon logo non pas à l’intérieur de l’image mais plutôt comme bordure de cadre.

Cela donne un petit côté mystérieux à la vignette du produit par l’effet “Dark Robot” du logo et les deux yeux bleus qui surgissent de l’image. Je n’avais pas forcément envie de faire appel à un graphiste pour cela, c’est assez intéressant de creuser soit même et de comprendre ce type de processus créatif. Se ne sont pas les exemples qui manques sur internet !

J'en profite pour vous inviter à voir la vidéo de gameplay pour laquelle cette miniature a été produite :)

 

 

Avec un peu de chance, je vais trouver le temps de produire une petite vidéo tutoriel sur l’utilisation d’un logiciel online gratuit pour effectuer ce type de composition.

Personnellement, je trouve que le résultat est intéressant et parfaitement utilisable, jusqu’à la prochaine évolution. J’aurais grand plaisir à lire vos commentaires sur la question.

Nouvel ensemble de sessions sur quelques jeux de type Battle Royale !

Rédigé par pytagus Aucun commentaire
Classé dans : Non classé Mots clés : jeu vidéo, battle royale, fortnite, realm royale, gaming, spellbreak, epic game, youtube, youtuber

Salut les amis, j’avais envie d’écrire ces quelques lignes pour vous exprimer combien j’apprécie ce monde du jeu vidéo et ses belles communautés qui l’accompagnent.

C’est avec un énorme enthousiasme que je reviens à bras ouverts dans cette belle brochette de mondes virtuels dans lesquels j’ai évidement fais mes débuts, il y a de cela de nombreuses années, à une époque où les connexions internets nous permettaient à peine le téléchargement des images “ultra-low définition“ presque inexploitables ah ah. Mais cela reste une époque chargée de découvertes fortement agréables et surprenantes :)

Je vous annonce mon grand retour dans le gaming, avec pour commencer, une petite selection de titres comme “Fortnite“ (naturellement), “Realm Royale“ (que je maîtrise un peu mieux) et finalement le tout nouveau, tout beau “Spellbreak” de Epic game.

Ci-dessous, vous allez pouvoir découvrir quelques "LIVE" sur ma chaîne Youtube.

 

 

J’ai décidé d’organiser tout cela sous forme de playlists afin de faciliter la tâche des internautes qui sont déjà abonnés, car il est facile d’être dérouté. En effet, cette chaîne, PYTAGUS TV propose un panel de contenu pour le moins éclectique. Ainsi, elle dispose maintenant de nouvelles playlists qui regroupent les vidéos par thématiques et noms des différents jeux.

Si vous êtes vous-même adepte des jeux, alors vous pouvez me rejoindre en laissant un message dans l’espace commentaire de n’importe laquelle des vidéos ou simplement en rejoignant mon groupe Telegram de gaming ici : https://t.me/pytagusgaming

J’ai choisi cette méthode pour que nous puissions nous regrouper en terme de communauté et nous retrouver plus facilement lors des sessions en live. J’ai découvert avec plaisir que l’enthousiasme des passionnés de jeu vidéo n’était pas en reste et me donne énormément de plaisir. Nous allons ainsi pouvoir partager de nombreuses heures de gameplay tous ensemble. En général, les sessions vont s’intensifier à mesure que l’on avance durant la semaine. Il est plus facile pour moi, de vous proposer de jouer le mercredi soir, les jeudi, vendredi et samedi durant toute la journée.

Je vous remercie par avance d’avoir pris le temps de connaître cet article ainsi que les nombreux efforts que je produis sur internet pour partager cette passion avec vous tous de la meilleure manière.

Si vous avez des suggestions, alors ne manquez pas de me les transmettre !

A très vite ! Greg de la chaîne PYTAGUS TV

Ma première vidéo YouTube en 5K

Rédigé par pytagus Aucun commentaire
Classé dans : Non classé Mots clés : YouTube, 5K, Audiovisuel, Davinci Resolve, Technologie, Montage vidéo, Ultra HD, Panasonic, Lumix

Et voilà, c'est fait, je viens de produire ma première vidéo qui franchi la barre technique du 5K, et voici la machine qui à rendu ce petit événement envisageable. Le tout nouveau Panasonic Lumix S1H ! La tâche n'a bien entendu, pas été simple, au contraire. Mais pour commencer, je vais vous dire deux petits mots à propos du Lumix. C'est un peu grâce au partenariat que j'entretiens avec les magasins Photovision à Neuchâtel, que j'ai pu mettre la main sur ce boîtier photo super à l'aise avec le domaine de la vidéo. Deux semaines après la review sur son petit frère le Lumix S1, je réitère l’expérience avec la version pseudo-caméra de cette nouvelle famille de "Full Frame". Ce sont deux appareils légèrement différents sur le plan technique de l'image vidéo, mais assez similaires au niveau de l'aspect, si bien que l'un de mes amis habitué de ma chaîne YouTube, m'a demandé si je n'avais pas ressorti la même vidéo deux fois de suite :)

Fort de cette chance d'avoir à disposition pour deux jours durant cette merveille de la technologie moderne, je décide de tenter la haute définition et commence directement avec le réglage maximum disponible sur le boîtier, soit : 5888 x 3312 Px de résolution dans un conteneur .mov. Je savais que je pourrais vite arriver au top de l'indigestion de donnée... J'ai commencé par chercher un logiciel qui serait coopératif avec moi et le pseudo-6K offert généreusement par le Lumix, mais rien à faire ! Sony Vegas, c'est montré capable de manger et de convertir de lui-même les données en proxy comme un grand (version 17 de Vegas et rien d'autre). Le problème survient au moment de faire l'export, c'est ce moment là que tu comprends que la tâche ne va pas être simple.

Fort d'une bonne expérience de ce genre de situation, j'ai l'habitude de toujours tester sur quelques secondes de film avant de me lancer sur du montage en profondeur. Et j'ai eu diablement raison ! J'ai mis 2 jours pour mettre au point la technique, non pas que les logiciels ne sont pas capable de réaliser l'opération de montage, mais l'on se trouve souvent coincé au moment du rendu final. Pour deux raisons, 1. le format n'existe pas dans le logiciel. 2. les limites de la mémoire de la machine. Sur Davinci Resolve par exemple, je n'arrive pas même à déposer les fichiers sur la timeline, c'est donc le premier que j'ai abandonné. Impossible d'exporter avec Sony Vegas, même avec la dernière version. C'est à ma grande surprise que j'ai trouvé le réconfort technologique tant attendu auprès de cet ovni du logiciel de montage vidéo gratuit, open sources et multi-environnement (Mac, PC, Linux) "OLIVE" ! Et je venais de produire une vidéo sur son utilisation 2 jours plus vite :)

Vous imaginez le concours de circonstance... J'avoue avoir aussi eu recours à la vielle méthode du proxy vidéo concocté manuellement et du remplacement de non de dossier A et B par renommage brut après le montage vidéo effectué et validé. Là encore, j'ai recours à un petit logiciel open source que je venais de tester et qui se prénomme "QWinFF" ultra simple d'utilisation, c'est l'interface graphique du célèbre FFMPEG qui habituellement s'utilise en ligne de commande. J'ai donc aussi le plaisir de vous partager cette vidéo, ce qui va vous permettre de disposer de l'ensemble de la chaîne de production de vidéo en 4K, 5K, 6K et même au-delà, mais je n'ai pas testé.

Attention, le logiciel OLIVE est sensible (pas comme Vegas) aux variations du taux d'échantillonnage audio 44,1 ou 48 khz ce qui aura pour effet de changer la vitesse de lecture au moment du rendu et de désynchroniser l'audio et la vidéo. Alors, faites attention de bien garder une chaîne de production constante en 48 ou 44,1 Khz. Ma seule limitation a été la capacité mémoire de ma vieille machine (8 ans déjà) et j'ai du rendre ce film de dix minutes en deux parties d'environ 5 minutes. Bilan de l'histoire, je ne sous-estimerais plus jamais un logiciel open source et gratuit et je ne produirai pas de nouvelle vidéo en plus que 4K avant un moment :) Du moins pas avant de posséder un plus gros PC. J'espère que cet article vous aura plu, mais surtout aidé à progressé vers ses formats de production nouvelle génération. Si vous ne connaissez pas encore ma chaîne YouTube, je vous invite à la découvrir à travers ces quelques vidéos, mais vous pouvez aussi vous abonner si vous trouvez le contenu intéressant, cela me fera vraiment plaisir de vous retrouver dans les espaces commentaires.

Fil RSS des articles